Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
"NAVIGARE NECESSE EST"

Articles avec #carnets de voyage tag

Carnet de Voyage archéologique en Crète occidentale, juin 2015.

5 Août 2015 , Rédigé par Glaukopis Athéna Publié dans #Carnets de voyage

Site romain de KOMMOS, sur la mer de Lybie, au-dessus de Màtala, avant Kalamàki.

 

Photos de Geneviève Moreau-Bucherie.( Nikon)

Site Romain " les pieds dans l'eau", mer de Lybie à Kommos, ancien port de Phaistos.
Site Romain " les pieds dans l'eau", mer de Lybie à Kommos, ancien port de Phaistos.
Site Romain " les pieds dans l'eau", mer de Lybie à Kommos, ancien port de Phaistos.
Site Romain " les pieds dans l'eau", mer de Lybie à Kommos, ancien port de Phaistos.

Site Romain " les pieds dans l'eau", mer de Lybie à Kommos, ancien port de Phaistos.

Nécropole romaine, sur la plage de Matalà : Site paléolithique utilisé par les Romains comme cimetière, dans les grottes naturelles. Impressionnant !

Nécropole romaine de Matalà .
Nécropole romaine de Matalà .
Nécropole romaine de Matalà .
Nécropole romaine de Matalà .
Nécropole romaine de Matalà .
Nécropole romaine de Matalà .
Nécropole romaine de Matalà .
Nécropole romaine de Matalà .
Nécropole romaine de Matalà .

Nécropole romaine de Matalà .

Site Minoen d' AYIA TRIADA, près de Phaistos, on s'y promène, on s'y égare, site poétique plus que " scientifique". Un faible pour les photos de chemin dallé, empreintes foulées aux pieds,  d'un temps très ancien, pour les escaliers modestes ou monumentaux, des architectes Minoens !

Site Minoen d'Ayia Triada.
Site Minoen d'Ayia Triada.
Site Minoen d'Ayia Triada.
Site Minoen d'Ayia Triada.
Site Minoen d'Ayia Triada.
Site Minoen d'Ayia Triada.
Site Minoen d'Ayia Triada.
Site Minoen d'Ayia Triada.
Site Minoen d'Ayia Triada.

Site Minoen d'Ayia Triada.

Site hellénistique de POLYRRINIA, , ou Archaia Polirrinia, sur la route de Chania.

Site construit sur les ruines d'un site Minoen par les Grecs, puis par les romains qui ont voulu combattre la piraterie sur la mer de Crète : les grecs habitants de cette grande et florissante cité était des pirates opulents.

Site hellénistique-romain de Polyrrinia .( Région de Chania).
Site hellénistique-romain de Polyrrinia .( Région de Chania).
Site hellénistique-romain de Polyrrinia .( Région de Chania).
Site hellénistique-romain de Polyrrinia .( Région de Chania).
Site hellénistique-romain de Polyrrinia .( Région de Chania).
Site hellénistique-romain de Polyrrinia .( Région de Chania).
Site hellénistique-romain de Polyrrinia .( Région de Chania).
Site hellénistique-romain de Polyrrinia .( Région de Chania).

Site hellénistique-romain de Polyrrinia .( Région de Chania).

Site hellénistique d'APTERA, région de Hania. Longue déambulation dans une cité immense, site magnifique, fleuri, mais caillouteux ! chaussures de marche obligatoires !

Des thermes romains bien conservés, de très belles citernes, un théâtre en cours de fouilles, des constructions turques de l'époque Ottomane, des murailles tout en haut du site et un kastello vénitien impressionnant ! étagement des époques et des cultures sur ce site 

Aptéra a été édifiée au 7° siècle av.J.-C., une des villes-états la plus importante de Crète. Son nom est dû aux sirènes qui perdirent leurs ailes à la suite du chagrin éprouvé après avoir perdu une compétition musicale organisée par les Muses. Blanches et nues, elles se sont jetées dans la mer, formant ainsi les îlots de "Lefkès" ( "blanches" en grec) à l'entrée de la baie de Souda.

Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.
Site hellénistique d'Aptéra.

Site hellénistique d'Aptéra.

Lire la suite

Carnet de voyage sur les Sites archéologiques de Crète orientale :Knossos, Phaistos, Itànos, Gournia, Gortyna, et tant d'autres !

19 Juillet 2014 , Rédigé par Glaukopis Athéna Publié dans #Carnets de voyage

Site de KNOSSOS

 

Voyage en Crète avril-mai 2014, la culture méditerranéenne la plus ancienne, puisque certains sites minoéns remontent à 1900 avant JC !

1- Knossos, trop "reconstitué" à mon goût...mais le musée archéologique d'Héraklion est une merveille ! Visite à l'envers du site pour conjurer l'abondance de touristes ....

DSCN7076.JPGDSCN7077.JPG

 

DSCN7092.JPGDSCN7093.JPG

 

DSCN7095.JPGDSCN7100.JPG

 

DSCN7102.JPGDSCN7105.JPG

 

DSCN7106.JPGDSCN7116.JPG

 

DSCN7084.JPGDSCN7117.JPG

 

                        ***

 

DSCN6990.JPGDSCN6992.JPGDSCN6995.JPGDSCN6996.JPGDSCN6997.JPGDSCN6998.JPGDSCN6994.JPGDSCN6999.JPG

DSCN7000.JPGDSCN7001.JPGDSCN7017.JPGDSCN7018.JPGDSCN7019.JPG

 

DSCN6995 La parisienne !

 

2- Site improbable : dans un potager de la grande île de Spinalonga : une mosaîque romaine  de dauphins au milieu des poules et des chèvres...

 

DSCN7287.JPGDSCN7288.JPG

 

3- Site héllenistique de Lito en haut d'une colline, accès par une route pavée antique : mais le musée est fermé à 15h lorsque nous y arrivons après une heure de marche ....

 

DSCN7279.JPG

 

4- Site dorien d'Itànos, près de la palmeraie de Vaï. Belle basilique romaine, colonnes au sol....

DSCN7379.JPGDSCN7384.JPG

 

DSCN7386.JPGDSCN7390.JPG

DSCN7396.JPGDSCN7395.JPGDSCN7393.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 - Site  de Gournia : dite " la Pompéi" minoenne.

DSCN7306.JPG  DSCN7307.JPG

DSCN7309.JPG  DSCN7318.JPG

DSCN7320.JPGDSCN7321.JPGDSCN7322.JPGDSCN7313.JPG

DSCN7310.JPGDSCN7317

DSCN7324.JPG

 

6 - Site romain de Gortyna, capitale antique de la Crète romaine.

DSCN7543.JPGDSCN7557.JPGDSCN7544.JPG

DSCN7545.JPGDSCN7546.JPG

DSCN7547.JPGDSCN7548.JPGDSCN7554.JPGDSCN7549.JPG

DSCN7552.JPG Table des Lois.

DSCN7555.JPGDSCN7544-copie-1.JPG

7 - Site minoen de Phaistos: magnifique concurrent de Knossos !

 

DSCN7573.JPGDSCN7576.JPG

DSCN7577.JPGDSCN7580.JPG

DSCN7581.JPGDSCN7582.JPGDSCN7586.JPGDSCN7587.JPG

 

DSCN7593.JPGDSCN7595.JPG

 

DSCN7597.JPGDSCN7603.JPGDSCN7601.JPG

 

DSCN7606.JPGDSCN7599.JPG

Lire la suite

Sur les traces de Carthage...carnet de voyage !

19 Juillet 2014 , Rédigé par Glaukopis Athéna Publié dans #Carnets de voyage

Un nouveau voyage à Carthage en Juin 2014  en solo, après celui de 2009 avec mes élèves latinistes du lycée !

Une nouvelle révélation de mes visites en taxis jaunes, et la rencontre avec une guide professeur d'histoire, passionnante et passionnée .

Une référence pour m'y retrouver : mon guide de voyage des "Belles Lettres": Carthage par Colette Picard, " Kart-Hadash", la ville nouvelle, ainsi nommée par les exilés de Tyr, dont la fameuse Elissa-Didon ...

I- Rencontre avec un site fabuleux :

 Plan archéo du site de  Carthage: telechargement.jpg

DSCN7784.JPG Les ports de Carthage, vus depuis l'ancienne colline de Byrsa : musée archéologique de Carthage.

 

telechargement--1-.jpg

 

DSCN7811.JPGDSCN7787.JPG

 

DSCN7794.JPG La dame de Carthage ! ( musée archéo)

 

DSCN7817.JPG

 

DSCN7798.JPG DSCN7796.JPG DSCN7795.JPG DSCN7799.JPG DSCN7802.JPG DSCN7805.JPG

 

DSCN7788.JPG Carthage détruite et Carthage reconstruite dans une étrange superposition !

 

DSCN7818.JPG

 

DSCN7824.JPG Les thermes d'Antonin Des-profs-heureux-en-Tunisie-Romaine--05570.jpg ruines déjà touchées du doigt  en 2009... je marche dans mes pas....

 

DSCN7822 Imagine...

 

DSCN7825.JPG DSCN7826.JPG..

 

 Les Villas romaines et galeries de pavements en mosaïques !

DSCN7838.JPG DSCN7841.JPG

 

DSCN7834.JPG DSCN7842.JPG

 

DSCN7827.JPG Belles fondations lisibles, jardins reconstitués et pavements , un régal !

 

DSCN7829.JPG Malheureusement, je n'ai pas pensé à vider ma bouteille d'eau sur ces mosaïques avant de les photographier !

 

DSCN7832.JPG DSCN7831.JPG

 

Amphithéâtre romain :

 

DSCN7845.JPG DSCN7846.JPG

 

 

DSCN7847.JPG DSCN7848.JPG

 

      II- Rencontre avec une guide passionnante :

Tous les sites sont en grève mais ouverts gratuitement au public. Une femme se présente et me propose une visite pour moi seule, et nous voilà assises toutes les deux à l'ombre des arbres devant le musée archéologique et face au site de Carthage, en bas de la colline de Byrsa .

Elle est professeure d'histoire à l'université de Tunis, à la retraite.Je l'écoute pendant une heure, tandis qu'elle retrace toute l'histoire de Carthage, depuis sa fondation phénicienne par Didon-Elyssa, et ses liens avec la modernité.

Ma guide m'explique le business des affaires commerciales dans l'antique comptoir de  Carthage, enjeu majeur dans la première guerre punique. 

Carthage comptoir et cité, état de la paix, son rôle pacificateur, celui d'Hannibal, un génie, un symbole.

Encore une histoire de résistance, de foi dans ses convictions !

Encore un état prospère qui a inventé la notion de cité politique et conçu un urbanisme intelligent, et sa décadence mortifère  dans les guerres successives et ses envahisseurs destructeurs.

J'apprends de ma guide que l'antique Carthage fut édifiée en marbre de Carrare déjà naturellement colorés et que les colonnes étaient peintes en bleu turquoise, bleu-vert couleur emblématique de Carthage d'abord, celle d'un miroir avec réfraction de la lumière du ciel et de la mer. Cette couleur que j'appelle le Bleu de Tunis, nous enveloppe en permancence.

Avant de la quitter pour entrer dans le musée, je lui demande de m'expliquer les raisons de cette grève, forte de mes discussions politiques avec les différents chauffeurs de taxis jaunes durant mon séjour tunisien : car les langues se sont déliées depuis mon voyage précédent en 2009 sous Ben Ali ...La culture est menacée depuis la révolution et l'actuel "gouvernement" avec risque fort de privatisation des sites, ce qui signifie, perte de liberté, instrumentatilsation, chômage par licenciements du personnel. Un historien tunisien me confirme cette crainte avec " la macdonalisation de la culture antique"...


Lire la suite

Dougga, Thugga, un voyage, un roman.

16 Novembre 2012 , Rédigé par Glaukopis Athéna Publié dans #Carnets de voyage

 

Un voyage avec des latinistes en 2009, un des plus beaux sites antique, en terre africaine, Africa Nova en Tunisie.

 

En 2012, je découvre un petit livre de l'édition "elyzad", "Les blés de Dougga" d'Alia MABROUK.

 

dougga ( voir sur ce lien la description du roman .)

C'est alors comme un second voyage que je fais, seule, dans les ruines de Dougga que la romancière tunisienne  ressuscite sous les pas de son héros, durant l'été 295, le procurateur carthaginois Caecilius Metellus. Suivons son itinéraire lorsqu'il entre dans Thougga et pénètre dans maisons et palais...

 

J'ai donc trouvé les légendes aux photos que j'ai prises dans ce site magique...


 P4140141


P4140115.JPG "La campagne était déserte en ce milieu de jour. le soleil au zénith, disque blanc dans un ciel que la chaleur troublait; un air vibrant, frémissant, faisait craquer les épis pour libérer les grains.

Une arche romaine s'élevait à travers champs, un peu plus loin, une route dallée de grandes plaques de pierre se frayait parmi les herbes sèches et les chardons, et gravissait la montagne pelée toute proche...."(page 9)

 

P4140135 " La cité se campa devant lui, avec ses toits de tuiles brique, ses villas étagées sur les flancs des hautes collines et le gracieux portique de son capitole telle une vigie surveillant

l'étranger qui pénètre son enceinte ...

 

"P4140138.jpg

 

"Il tira brusquement sur les rênes, arrêtant son quadrige. Les chevaux hors d'haleine piaffèrent de colère, mais lui regardait  tout là-haut, le théâtre de Thugga perché sur la plus haute colline.

 

P4140128"Il voyait se profiler la majestueuse et sobre colonnade de sa façade, il voyait les fûts de quatorze immenses colonnes soutenir un entablement de pierre où était peint en lettres écarlates:

 

P. MARCIUS Q.F. ARN. QUADRATUS. FLAMEN.

DIVI. AUG. PONT.C.I.K. IN QUINQUE. DECURIAS.

INO. AUG. PIO. OB. HONOREM. FLAMINATUS.

SUI. PERPETUI. PATRIAE. SUAE. THEATRUM. CUM.

BASILICIS. ET. PORTICU. ET. XYSTIS. ET SCAENA.

CUM. SIPARIS. ET. ORNAMENTIS. OMNIBUS.

A. TRUCTUM. SUA. PEC. IDEMQ. LUDIS.

SCAENICIS. EDITIS. ET. S¨PORTULIS. DATIS. ET.

EPULO. ET. GYMNASIO. DED.

 

Il mit sa main en auvent devant les yeux et essaya d'apercevoir, derrière la forêt de colonnes sur le promenoir, Marcus Quadratus Arnensis se pavanant, tout fier du cadeau qu'il dédiait à sa ville, au milieu des précieuses en grande tenue d'apparat et des coquets en habit de cérémonie réajustant un accroche-coeur qui tombait; mais non ! pLus d'un siècle s'était écoulé et seul le théâtre témoignait de ce généreux bienfaiteur."                 (page 11)

 

 P4140118 Les lourds battants de la porte du palais tournèrent sur leurs gonds de bois pour l'inviter à pénétrer dans cette demeure de la très belle Thugga.

Il entra, l'air important et décidé du messager de la célèbre Carthage. Sous le porche carré, au sol recouvert de mosaïques brunes, les arabesques s'entrelaçaient en un dessin géométrique , trompe-l'oeil confondant formes et


plans. P4140111


Caecilius Metellus y posa un pied quelque peu hésitant mais sentant le sol plat, il sourit et fit le tour de l'atrium pour admirer dans les niches les statuettes de marbre blanc vouées à Cérès, déesse de la moisoon, si belle, si généreuse et une couronne d'épis la célébrait..." (page 74)

 

P4140127.JPG " La route montait vers la collline. Ils passèrent devant le marché aux olives, fermé à cette époque de l'année et qui attendait novembre pour reprendre son activité.

Surplombant la ville, le Capitole leur faisait face, à droite de la Rose des Vents bordée par le temple de Mercure..." (page 129)

 

Il faut imaginer Thougga la Berbère, ce monde de pierres, comme un souk les jours de marché à Tunis, avec des couleurs , des bêtes, des enfants, des nourritures exquises, des maisons décorées avec art et raffinement, couvertes de tapis de pierre et vrais tapis de laine, épais et lumineux ! 

J'ai acheté à Kairouan et rapporté dans mes bagages, un tapis berbère, imité certainement de ces tapis de pierres de Dougga, mosaïques de l'Africa Romana   DSCN2147.JPG

 

Photos de Geneviève Moreau-Bucherie

Lire la suite