Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
"NAVIGARE NECESSE EST"

Séléné ou "Les mystères de la LUNE" : Lucrèce, Cicéron et Pline l'Ancien / Diaporamas d'élèves.

 
1- LES ECLIPSES...


Eclipse lune 16-08-08
envoyé par catyvblog.

Texte 1 de LUCRECE, De Rerum Natura, V, 750-770.
Juxtalinéaire :


Les éclipses du soleil et de la lune «  Solis item quoque defectus lunaeque latebras »…

  Eclipse_lune.jpg

  

Tibi  putandumst

Tu dois penser

solis item quoque defectus

que la disparition ( l’éclipse) du soleil

lunaeque latebras

et la cachette de la lune

posse pluribus e causis fieri.

Peuvent avoir plusiuers causes ( se produire de)

Nam cur luna queat

Car la lune  pourrait-elle

terram secludere solis lumine,

séparer la terre ( couper) de la lumière du soleil

et  caput obstruere

et interposer sa face

ei  a terris altum

portée entre la terre et lui

objiciens caecum…orbem

en plaçant son disque aveugle ( opaque) devant

radiis ardentibus,

ses rayopns lumineux,

(‘cur) tempore eodem

pourquoi au même moment

aliud putetur corpus

penserait-on qu’un autre corps

facere id non posse,

ne pourrait faire cela ( le faire),

quod cassum labatur lumine semper ?

qui glisserait en restant  toujours sans lumière ?

Solque…tempore cur certo nequeat

Et le soleil, pourquoi ne pourrait-il pas à un certain moment,

suos etiam dimittere languidus ignis (= ignes)

disperser ses feux , défaillant,

recreareque lumen,

et ranimer sa lumière,

cum loca praeteriit  flammis infesta

quand il a franchi les régions hostiles à ses flammes

per auras,

dans les airs,

quae faciunt …interstingui

 qui font s’éteindre

atque ignis (= ignes)    perire?

et mourir ses feux ?

Et cur terra queat

Et pourquoi le terre pourrait-elle

lunam spoliare vicissim lumine

inversement priver la lune de lumière

et oppressum solem tenere,

et tenir le soleil masqué

super ipsa

en se tenant elle-même au-dessus de lui,

dum (luna) menstrua...perlabitur

tandis que ( au moment où) elle ( la lune) traverse  tous les mois

rigidas coni umbras,

les ombres opaques du cône ( qu’elle projette),

(cur) tempore eodem

Pourquoi, au même moment

aliud...corpus nequeat succurrere lunae

un autre corps ne pourrait-il pas passer sous la lune

vel supra solis perlabi orbem,

ou bien glisser devant le disque du soleil,

quod… interrumpat

qui intercepte ( de sorte qu’il intercepte)

radios  lumenque profusum ?

ses rayons et la diffusion de sa lumière ?

Et tamen ipsa…luna

Et cependant la lune d’elle-même,

si fulget nitore,

si elle brille de son propre éclat,

cur nequeat …languescere

pourquoi ne pourrait-ele pas s’alanguir

certa mundi parte,

dans une région déterminée du monde,

dum …per exit

le temps de traverser

loca luminibus propriis inimica ?

des lieux hostiles à ses feux ?

 

 

 

Construction :

Eclipse de soleil: trois hypothèses.
1- Cur luna queat?... ( la lune entre soleil et terre)
2- (cur) tempore eodem aliud corpus putetur facere id non posse ?...( un corps opaque entre soleil et terre)
3- cur sol nequeat?... ( le soleil rétracterait ses rayons)

Eclipse de lune, trois hypothèses.
VICISSIM
4- et cur terra queat?...( la terre entre soleil et lune)
5-(cur) tempore eodem aliud corpus nequeat ?... ( un corps opaque entre soleil et lune)
6- et tamen, cur luna nequeat?... ( la lune rétracterait ses rayons)

 

 

 Les hypothèses 1 et 4 sont scientifiques, mais en son temps, Lucrèce, à l'instar d'Epicure, opte plutôt pour les 2 et 5: les éclipses comme les différentes phases de la lune, seraient expliquées par l'interposition d'un ALIUD CORPUS, corps obscur, opaque, entre les différents astres.

2-LES PHASES DE LA LUNE

Texte de Pline l'Ancien, Histoire naturelle, II, 6, 12-14.
"Un astre très étonnant".




630px-TerreOrbiteLune.png 


Omnium admirationem vincit novissimum sidus

  Il est un astre qui a forcé l'admiration de tous

terris familiarissimum

  un astre très familier aux peuples de la Terre

et in tenebrarum remedium ab natura repertum :

  et un remède que la nature a trouvé aux ténèbres:
luna.

la lune.

Multiformis haec,

 celle-ci,  changeant sans cesse de forme,

ambigua,

  variable,

torsit ingenia

  a tourmenté l'intelligence

contemplantium

  de ceux qui l'observaient

et… indignatium 

  et se désespéraient

proximum ignorare sidus maxime ;

  d'ignorer au plus haut point l'astre le plus proche;

crescens semper aut senescens

  toujours croissante ou décroissante

et modo curvata in cornua facie,

  et tantôt incurvée à l'image de cornes,

modo aequa portione divisa,

  tantôt divisée en quartiers égaux,

modo sinuata in orbem,

  tantôt arrondie en cercle,

maculosa

  voilée

eademque subito praenitens,

  et resplendissant à nouveau l'instant d'après,

immensa orbe pleno

  immense dans la plénitude de son disque

ac repente nulla,

  et soudain annulée,

alias pernox,

  parfois (visible) pendant la durée de la nuit,

alias sera

  parfois tardive,

et parte diei

  et pendant une partie du jour

solis lucem adjuvans,

  ajoutant sa lumière à celle du soleil,

deficiens

  s'éclipsant (parfois)

et in defectu tamen conspicua ;

  et visible cependant pendant  l'éclipse ;
quae mensis exitu latet

 (et quand) elle se cache  à la fin de son cycle

tum laborare non creditur ; ( note 1)

alors on sait qu'il ne s'agit pas d'une éclipse ;

jam vero humilis et excelsa

  mais déjà elle s'élève de la terre vers le ciel,
et ne id quidem uno modo,

  sans accomplir ce parcours même d'une seule manière,

sed alias admota caelo,

  mais tantôt élevée dans le ciel

alias contigua montibus,

  tantôt à portyée des montagnes,

nunc in aquilonem elata,

  tantôt s'approchant de l'Aquilon ( emportée jusqu'à l'Aquilon)

nunc in austros dejecta.

  tantôt s'abaissant vers les régions australes.

Quae …hominum primus Endymion ( note 2)

  Et Endymion fut le premier des hommes

singula in ea deprehendit

 qui découvrit les secrets de cet astre 

Ob id amor ejus fama traditur.

  et c'est pourquoi, dit-on,il en tomba amoureux.
Non sumus profecto grati erga eos

Quant à nous, nous sommes tout à fait reconnaissants vis à vis de ceux
qui  labore curaque

  qui par leurs travaux et leurs peines

lucem nobis aperuere

  nous ont apporté de la lumière

in hac luce(…)

 sur cette lumière ( sur cet astre lumineux) ...

Haud scio

 Je ne sais pas  

an magistra ( note 3)

  si ce n'est pas elle qui nous a enseigné

omnium quae in caelo pernosci potuerunt :

  tout ce que nous pouvions connaître du ciel :

oportere dividi annum

  pouvoir diviser l'année

in duodecim mensium spatia

  en 12 mois

quando ipsa totiens …consequitur .( notes 4 et 5)

puisque c'est autant de fois ( c'est le temps qu'elle met pour) qu'elle-même accompagne 

solem redeuntem ad principia.

le soleil revenant à son point de départ.
 

Texte 3 : « Eclipses mémorables ».

CICERON, De  republica I, 23-25, page 30. 

Memini, inquit Scipio

  Je me souviens, dit Scipion,

me admodum adulescentulo,

  qu'alors que j'étais encore un tout jeune homme,

cum pater consul esset

  quand mon père était consul

et essemus  in Macedonia in castris,

  et que nous nous trouviuons dans un camp, en Macédoine,

perturbari exercitum nostrum

  notre armée fut mise sens dessus- dessous

religione et metu

  par une frayeur religieuse et saisie de craine

quod ,

  parce que

serena nocte,

  par une nuit sereine,

subiti candens et plena luna defecisset.

  la lune qui était resplendissante et pleine s'était soudain éclipsée.

Tum Gallus

  Alors Gallus

cum legatus noster esset,

  alors qu'il  était ( qui était) notre lieutenant,

anno fere

  à peu près un an

ante quam consul est declaratus,

  avant d'avoir été élu ( d'être élu) consul,

haud dubitavit

  n'hésita pas

postridie palam in castris docere

  à expliquer le lendemain ouvertement aux soldats réunis dans le camp,

nullum esse prodigium,

  qu'il ne s'agissait d'aucun ( nullement d'un ) prodige, 

idque et tum factum esse 

et que le phénomène s'était alors produit
et certis temporibus esse semper futurum,

et (qu'il) se reproduirait sans cesse ( encore et encore) à des moments précis,

cum sol

  au moment où le soleil

ita locatus fuisset

  s'était trouvé ainsi placé

ut lunam suo lumine non posset attingere…

  qu'il ne pouvait atteindre la lune de sa lumière ( que sa lumière ne pouvait atteindre la lune)...
Atque  ejusmodi quiddam etiam bello illo maximo

  Et quelque chose du même genre s'était également produit pendant la grande guerre

quod Athenienses et Lacedaemonii

  que les Athéniens et les Lacédémoniens ( Spartiates)

summa inter se contentione gesserunt :

  se livrèrent entre eux :

Pericles ille,

le célèbre périclès, 

princeps civitatis suae,

 qui était le premier de sa cité, 
et   auctoritate et eloquentia et consilio

par son autorité, son éloquence et sa sagesse,

  cum obscurato sole tenebrae factae essent repente, 
  alors que le soleil, en disparaissant, avait provoqué de soudaines ténèbres,

Atheniensiumque animos summus timor occupavisset,  

et que la plus grande frayeur s'était emparée des esprits desAthéniens, 

docuisse cives suos dicitur,  
expliqua, dit-on, à ses concitoyens, 

id quod ipse ab Anaxagora… acceperat,

ce que lui-même avait appris d'Anaxagore,  

 cujus auditor fuerat

  dont il avait écouté les leçons,

certo illud tempore fieri et necessario,

  que ce phénomène se produisait dans un moment déterminé et inévitable ( inévitablement)

cum tota se luna sub orbem solis subjecisset. (…)

  à chaque fois que la totalité de la lune ( le disque entier de la lune) s'était glissé sous celui du soleil ...

Quod cum docuisset,
Et une fois qu'il eut expliqué cela


disputando rationibusque
en l'exposant point par point et par des démonstrations,
populum  liberavit metu ;

il délivra les gens ( le public) de leur frayeur;

erat enim tum haec ratio,

  Car il y avait alors ( en ce temps là) une théorie

nova et ignota
toute récente et inconnue
solem solere deficere,

que le soleil avait l'habitude de s'éclipser (des éclipses du soleil se produisaient régulièrement)

lunae oppositu
par interposition de la lune
quod
Thaletem Milesium primum vidisse dicunt.

ce que, à ce que l'on dit, Thalès de Milet le premier, avait observé .

Tableau de confrontation :

 

Traitement du thème : la LUNE

Texte 1 : Lucrèce.

De rerum natura

Texte 2 : Pline l’Ancien. Histoire naturelle

Texte 3 : Cicéron. De républica

 

 

Genre/ type de texte

 

Poésie épique et didactique

Exposé naturaliste

traité

 

 

Epoque littéraire

 

 

 

Humanisme / valeurs de la république (fin) : pensée grecque

Haut-Empire / Littérature savante

Cf. Lucrèce

Humanisme / république romaine

 

 

 Dimension mythique.

 

 Non prise en compte : Luna, Terra et sol sont des planètes dans le ciel

 

Prise en compte : Séléné + Endymion

.

Rejetée car non rationnelle : superstition : « nullum esse prodigium »

 

 

Dimension « scientifique »

références

 

Pas de références, mais souci d’explication et émission de trois hypothèses, dont l’une est juste (prescience), mais erreur sur l’hypothèse retenue : corps obscur.

 

Endymion : nom mythique du premier scientifique : tentative d’explication rationnelle.

 

De l’observation à la théorie. Précisions et justesse. Volonté explicative et argumentative. Références d’autorité : astronomes et mathématiciens : Gallus, Anaxagore et Thalès, le pionnier «  Primum ».

 

Rêverie et poésie cosmique

 

 

Un poème : traité de physique ne vers : le De rerum natura ;

Musique des astres qui évoluent dans l’espace.

La lune est mystérieuse pour l’homme.

Effroi maîtrisé par la compréhension du monde physique.

 

Registres ou tonalités

 

 

Lyrisme, poésie didactique

Eloge et enthousiasme scientifique

Didactique. Eloge.

 

 

Traitement des phénomènes

 

 

 

Eclipses de lune et de soleil

Phases de la lune.

Eclipse de lune (Gallus)

Eclipse de soleil (Anaxagore)

 

 

 

Dossiers réalisés par les élèves de Terminale du lycée Jean Dautet à La Rochelle.


Cliquez sur les liens ci-dessous et vous verrez apparaître les diaporamas. Merci à Gabin, élève de Terminale, pour son aide précieuse ! Soyez patients car certains dossiers sont plus lourds que les autres. D'autres passent par un téléchargement sur le site du Lycée Jean Dautet.
 
1- La lune dans la mythologie grecque: par Camille M., Théo M. et Jeanne D.

Pour voir le Diaporama, cliquez ici  : La Lune dans la mythologie Grecque.pdf

 2- La lune et l'astrologie : par Julie G. et Caroline D.
( A suivre)
  3- La lune dans l'Art : par Eve C. et Anna R.

( A télécharger, ici ) 

Télécharger Expos--La lune dans l-art.odt
Type: odt
Taille: 3,287.09 Kb
 


     4- La lune dans les mythologies orientales: Pauline H.

( A télécharger ici )

download_trans.gif Télécharger expos- de latin la lune-1.ppt
Type: ppt
Taille: 1,191.00 Kb
 

   

5- La lune et les sciences : par François R., Alexis F. et Romain F.
Voir le Diaporama en cliquant ici : La Lune et les sciences.pdf


 

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :