Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
"NAVIGARE NECESSE EST"

Ovide , L'Art d'aimer : choix de textes et commentaires

Rédigé par Glaukopis Athéna


Terminale projet d’étude de l’Art d’aimer d’OVIDE. /  2009-2010

  2070365328.jpg 180px-Ovid_Ars_Amatoria_1644.jpg51858S3JPKL SS500

1- Test préalable : lecture intégrale de lArt daimer dans la traduction  de Henry Bornecque, éditions Hatier-Belles Lettres.

 

2- OVIDE, vie et œuvre.
 - Contexte de l’Art d’aimer et exil du poète.

- Relation entre l'Art d'aimer et les Amours. ( l'amour à Rome, images de la femme entre femme objet et femme libre) 


3- Cours sur les genres poétiques à Rome:

      - poésie épique, poésie didactique, poésie amoureuse,

      - le mètre de LArt daimer : distiques élégiaques.

      - LArt daimer : un poème didactique parodique.

 

4- Découpage de l’œuvre: plan général ( cf; correction du test)

 

5- Choix de 5 ou 6  textes: traduction en juxtalinéaires et commentaire : travail guidé par les notes et les  questions du manuel.

 

      Texte 1 : Préambule , livre I, vers 1 - 30. Manuel page 29.( trad. pages 167-168) ( siquis in hoc artem...)

 

      Texte 2 : Comment séduire les jeunes filles, Livre II , vers 197-216. Manuel page 87 ( cede repugnanti )   

 

  
      Texte 3 : Faire des cadeaux, livre II, vers 261-294, page 92 ( trad. page 192)

     Texte 4 : Carpe diem, livre III, vers 57-100, page 119 ( trad. pages 205-206)

     Texte 5 : Les artifices féminins, livre III, vers 261-296, page 132 ( trad. page 210)

 

( susceptible de modifications )

Autres textes : devoirs ou lectures cursives : en parallèle:

    1- livre I :La tenue des amants traduction page 179 / texte latin page 60, vers 503- 521.

    2- Livre III : La coiffure des femmes, traduction page 207 / texte latin page 126, vers 133- 168)

 

6- Travaux d’ensemble / recherches et exposés:

EXPOSES:

       1- Les références mythologiques. Les relever et dire quel, peut être leur intérêt dans l’œuvre. ( cf. Une question du test)

       2-  La figure de la femme dans l’Art d’aimer.

BILANS :

       3- Ovide et la morale: quelles précautions prend-il dans l’écriture de son traité ?

       4- La dimension didactique de lArt daimer.

TD EN GROUPES:

       5- Relever tous les phénomènes d’écho entre les trois livres, avec laide du tableau comparatif  pages 21- 24.

         - par petits groupes travailler sur des paires de textes.

         - Affiner alors avec des recherches lexicales en latin.

        - faire un bilan de ce travail ( évaluation finale)

 

    



Texte 1 : Préambule, "siquis in hoc artem" / vers 1- 29 / manuel page 29.

1- juxtalinéaire du texte latin:

 2070365328.jpg

Liber primus

Livre premier

P. Ovidii artis amatoriae .

De l’Art d’aimer d’Ovide.

Siquis  in hoc populo

artem non novit amandi,

hoc legat

et lecto carmine

doctus amet.

 

Arte

veloque remoque,

citae rates moventur

arte leves currus ( moventur) :

 arte regendus amor.

 

Automedon aptus erat

curribus lentisque habenis,

 Tiphys magister erat,

in Haemonia puppe

 

Me Venus artificem praefecit

Tenero Amore

Dicar … ego

Tiphys et Automedon … Amoris.

 

Ille quidem ferus est

et qui mihi saepe repugnet,

sed puer est,

aetas mollis

et apta regi.

 

Phillyrides… perfecit

puerum Achillem cithara,

atque animos contudit feros,

placida arte,

Qui totiens

exterruit socios,

totiens hostes,

creditur

annosum pertimuisse senem.

 

Ille poscente magistro,

praebuit manus jussas

verberibus

quas Hector sensurus erat.

 

Aeacidae Chiron (praeceptor est),

ego sum praeceptor Amoris ;

saevus uterque puer,

natus uterque dea.

 

Sed tamen

et  tauri cervix oneratur aratro,

frenaque teruntur

magnanimi dente equi ;

et mihi cedet Amor,

quamvis arcu

mea vulneret pectora,

jactatas excutiatque faces.

Quo me fixit Amor,

quo me violentius ussit,

hoc melior ultor ero

facti vulneris.

Non ego mentiar,  Phoebe,

datas a te mihi artes,

nec nos monemur,

aeriae voce avis

nec Clio Cliusque  sorores

non visa sunt mihi

servanti pecudes

 vallibus, Ascra, tuis ;

Usus opus movet hoc :

vati  parete perito.

 

2- Pistes de commentaire :

  Quelle est la fonction de ce préambule du point de vue d'Ovide ? annoncer une thématique novatrice et le rôle qu'y jouera son auteur.

Axe 1 : Un genre novateur dans un style traditionnel celui de l'Elégie.
   A - La tradition de l'élégie

        1- Le thème / amour et poésie personnelle.( lexique : amor et Amor)

 

               2- le mètre de l'élégie: le distique élégiaque et ses coupes.

            2- Erudition mythologique .


   B- Ars amandi, ou un traité " technique" de l'amour , novateur.

           1- annonce préliminaire avec volonté de généralisation novatrice.

           2- Une parodie des traités traditionnels.

           3- humour ou comment traiter un sujet léger avec sérieux: coexistence de deux registres: didactique et épique.

Axe 2 : la place du poète dans son enseignement.

    A- le magister amoris, l'expérience de l'amour.

    B- Un professeur héroïque " professeur mythologique"!

    C- Un grand poète qui présente son travail comme un art / technique  et poétique    ( rôle des métaphores) 

 

  Texte 2: Comment plaire aux jeunes filles, Livre II, vers 197-216 page 87.

  Juxtalinéaire et traducton littérale:

Cede repugnanti

 

cedendo victor abibis.

 

Fac modo agas

 

quas partes illa jubebit.

 

Arguet, arguito

 

quicquid illa probat, probato.

 

Quod dicet, dicas

 

quod negat illa, neges.

 

Riserit, adride

 

si flebit

 

flere memento

 

 imponat illa

 

leges vultibus tuis.

 

Seu ludet

 

numerosque manu jactabit eburneos,

 

tu male jactato

 

tu male jacta dato.

 

Seu jacies talos

 

ne … victam poena sequatur,

 

facito

 

damnosi canes

 

 

 

stent tibi saepe :

 

sive latrocinii calculus ibit

 

sub imagine,

 

fac pereat …miles tuus

 

vitreo ab hoste.

 

Ipse tene

 

distenta umbracula suis virgis,

 

ipse fac in turba…  locum

 

qua venit illa.

 

Nec dubita… producere

 

tereti scamnum lecto.

 

Et …deme vel adde

 

tenero soleam pedi.

 

Saepe etiam

 

quamvis horrebis et ipse

 

dominae …manus est calfacienda

 

algenti sinu.

 

Nec tibi turpe (est) puta

 

(quamvis sit turpe Placebit),

 

speculum sustinuisse

 

ingenua… manu.

 

 


 

Texte 3 : Livre II, vers 261 à 286 : "Faire des cadeaux"

Juxtalinéaire:

   

  oiseau-20jaune-20jardin-20Naples.jpg

 

Nec dominam jubeo dones

Et je ne te conseille pas d’offrir à ta maîtresse

pretioso munere ;

un cadeau coûteux ;

parva…dato

fais des petits cadeaux

sed e parvis callidus apta.

mais en homme avisé, petits mais appropriés.

Dum bene dives ager,

A l’époque où les champs sont bien fertiles,

dum rami pondere nutant,

où les branches plient sous leur poids ( de fruits)

adferat… puer

qu’un jeune esclave ( lui) apporte

in calatho rustica dona;

des cadeaux champêtres dans une corbeille;

poteris dicere

tu pourras dire

rure suburbano  tibi missa ( esse),

qu’ils proviennent de ta propriété de campagne,

 vel…. Licet

quand  bien même   

illa…in Sacra sint empta via.

Ils auraient été achetés sur la Voie Sacrée.

Adferat

Qu’il apporte

 aut uvas

(ou) des grappes de raisin

aut quas Amaryllis amabat…nuces

ou bien des noix qu’Amaryllis aimait

(at nunc castaneas non amat illa).

(mais aujourd’hui, les châtaignes, elle ne les aime plus).

Quin etiam

Bien plus,

turdoque missaque columba

par l’envoi d’une grive et d’une colombe

licet… testificere ( testificeris)

tu peux montrer

te memorem dominae tuae.

que tu penses à ta maîtresse.

Turpiter his emitur

(mais) il est honteux que par ces moyens on achète

spes mortis

l’espérance d’une mort

et orba senectus.

et un vieillard sans enfant.

A, pereant

Ah ! périssent

per quos munera crimen habent.

ceux qui font des cadeaux, un usage coupable !

Quid tibi praecipiam

Pourquoi te conseillerais-je

teneros quoque mittere versus?

d’envoyer aussi de tendres vers ?

Ei mihi,

Hélas pour moi ( pauvre de moi !)

non multum carmen honoris habet.

la poésie n’a pas beaucoup de prestige.

Carmina laudantur

On loue la poésie

sed munera magna petuntur;

mais on recherchede gros cadeaux ;

dummodo sit dives,

pourvu qu’il soit riche,

barbarus ipse placet.

le barbare lui-même plait.

Aurea sunt vere nunc saecula:

Notre âge maintenant,  c’est vraiment l’âge d’or !

plurimus auro venit honos,

c’est de l’or que proviennent les plus grands honneurs,

auro conciliatur amor.

par l’or que l’on se concilie l’amour !

Ipse licet venias

Tu peux venir en personne,

musis comitatus,

accompagné des Muses,

Homere,

Homère,

si nihil attuleris,

si tu n’apportes rien

ibis, Homere, foras.

On te mettra , Homère, à la porte.

Sunt tamen

Il y a tout de même

et doctae, rarissima turba, puellae;

des jeunes filles cultivées, (mais) un très petit nombre !

altera non non doctae turba,

la seconde partie ( d’entre elles) n’est pas cultivée,

sed esse volunt.

mais veut l’être !

Utraque laudetur per carmina ;

Que l’on fasse l’éloge des unes et des autres dans les poèmes ;

carmina lector commendet qualiacumque

au lecteur de  faire  valoir ces  poèmes quelle qu’en soit la qualité ( quels qu’ils soient)

dulci sono.

par la douceur ( le charme) de sa voix.

His ergo aut illis

Donc aux unes et aux autres,

vigilatum carmen in ipsas

un poème composé pendant la nuit

forsitan erit… instar

tiendra peut-être lieu

exigui muneris .

de petit cadeau.*FIN.

  

180px-Ovid_Ars_Amatoria_1644.jpg

.

Pistes de commentaire:


INTRO: situation/ Livre II, adressé aux hommes ici encore. Apprendre à garder une conquête ou comment  faire durer l'amour? Faire des cadeaux en évitant les présents trop somptueux : fleurs, fruits et poèmes

même s'ils sont moins prisés par les jeunes filles actuelles !

Axe 1 : Le maître et les amants

    A- Adresses multiples à l'apprenti amoureux et aux assimilés:

         1- à l'amant lui-même ( TE, tibi...)

        2- à Homère ( 2X)

        3- au LECTOR enfin.

   B- Tout cela sous l'égide du Magister.

        1- la leçon, les conseils

         2- prétéritions et regrets :( Ei mihi ! pauvre de moi !)

Il serait peut-être lui même assimilé au poète malheureux de ne pouvoir séduire par ses vers ?

Axe 2 : L'amant et ses cadeaux:

    A- quelle attitude adopter?

          1- Callidus ! il faut être rusé...

          2- Poteris tibi dicere...mentir si besoin est.

    B- Quel est le bon cadeau ?

          1- dona rustica : cadeaux champêtres ! 

              -  fruits "rami pondere nutant"/ "nuces, castaneas"/ "uvas"

              - oiseaux : colombe et grive.

         2- leur point commun : ils sont "parva dona" ou " nec pretioso munere" ils ne coûtent rien !( lexique du don)

         3- allusion à la CENA: in calatho, dans le panier, des fruits et des oiseaux... comestibles ( voir recettes d'Apicius !) le petit panier du marché pour que la jeune fille prépare à l'amant un  repas frugal et  sympathique, plat et déssert, en tête à tête ? pourquoi pas !

Axe 3 : Image des femmes: satire !

    A- Vénales ! ( amour de l'or !)

    B- Sottes ! 

    C- Vaniteuses !

CCL : Ce texte relève du registre didactique mais aussi satirique ( "satura : pot pourri)

  Livie-20jardin-20Liviue-20palazzo-copie-1.jpg Dum bene dives ager, dum rami pondere nutant...

 viridarium-20oplontis-20villa-20poppee.jpg Dans le verger romain, des oiseaux...

 

Livie-20oiseau-20prima-20porta-20palazzo.jpg 

 

turdoque missaque columba...

 

      Texte 4: Juxta/Occasions propices à la séduction.

livre I, vers 397-434

 

  

 

Vers 397- 410.

Fallitur qui putat

Il se trompe celui qui croit

solis operosa colentibus arva,

que seuls  ceux qui cultivent les champs pénibles,

et nautis

et les marins

tempora aspicienda ;

doivent consulter le temps ;

nec semper credenda (est) Ceres

et il ne faut pas toujours que Cérès soit confiée

fallacibus arvis,

aux champs trompeurs,

nec semper concava puppis

ni ( que toujours soit confié) le navire creux

viridi aquae,

aux eaux vertes,

(et) captare teneras puellas,

et attraper de tendres belles,

 nec semper tutum (est) :

n’est pas toujours sûr !

Saepe tempore dato,

Souvent, à un moment précis,

melius fiet idem.

la même chose sera mieux réussie.

Sive dies suberit natalis,

Soit que le jour anniversaire approche,

sive Kalendae,

soit les Kamendes

quas juvat

qu’il plaît

Venerem Marti continuasse,

à Vénus qu’elles succèdent à Mars,

sive  Circus non erit ornatus,

soit que le Cirque ne soit pas orné,

ut fuit ante,

comme il l’était auparavant,

sigillis,

de statuettes ( d’argile),

sed regum positas habebit opes,

mais possède , exposées, les oeuvres des rois,

differ opus :

diffère l’entreprise !

tunc tristis hiems,

alors l’hiver funeste,

tunc Pliades instant,

alors les Pléiades approchent,

tunc tener Haedus

alors le tendre Chevreau

aequorea mergitur aqua;

se plonge dans les eaux de l’Océan :

tunc bene desinitur:

alors c’est le bon moment  pour se reposer:

tunc siquis creditur alto,

alors  si l’on affronte la haute mer,

vix tenuit lacerae membra ratis.

c’est à peine si l’on sauve les parties brisées du navire

naufraga.

du naufrage.

 

 

Vers 411-416

Tu licet incipias

Tu peux commencer( ta cour)

qua flebilis Allia luce

le jour où l’Allia qui fait pleurer

sanguinolenta fuit,

fut teint du sang

vulneribus Latiis

des blessures des latins,

quaque die redeunt,

ou bien le jour où revient

culta septima festa

le septième jour fêté

Palaestino Syro 

par le Syrien de Palestine,

rebus minus apta gerendis,

moins convenable pour s’occuper d’affaires.

Magna superstitio tibi sit

Prends bien garde

natalis amicae :

à l’anniversaire de ton amie !

quaque aliquid dandum est… dies.,

et que le jour où il faut  faire un cadeau

illa sit atra

soit néfaste à tes yeux !

Vers 417-422

Cum bene vita(ve)ris,

Quand bien même tu essaierais de l’éviter,

tamen auferet ;

cependant elle t’arracherait (quelque chose) ;

invenit artem femina,

la femme a trouvé l’art

qua carpat

par quoi elle s’approprie (=de s’approprier)

cupidi amantis opes.

l’argent d’un amant passionné.

Institor distinctus

Un colporteur à son aise(= l’air de rien)

ad dominam veniet  emacem,

viendra chez ta maîtresse  folle d’achats,

expediet merces suas

il déballera ses marchandises

teque sedente:

devant toi assis là :

quas illa inspicias rogabit

et elle te demandera de les regarder

sapere ut videare ( = videaris):

pour que tu sembles savoir ( = pour que tu aies l’air de t’y connaître) 

 

oscula deinde dabit:

ensuite elle te donnera des baisers :

deinde rogabit emas.

ensuite elle te demandera d’acheter.

Vers 423- 434.

Jurabit

Elle jurera

hoc fore (=futuram esse) contentam

qu’elle s’en contentera

multos in annos,

pour de nombreuses années,

nunc opus esse sibi,

aujourd’hui elle en a besoin,

nunc bene dicet emi.

Aujourd’hui c’est une bonne affaire.

Si non esse domi causabere ( = causaberis) nummos,

Si tu prétextes que tu n’as pas sur toi ( domi) l’argent

quos des,

que tu dois,

littera poscetur,

elle te demandera (d’écrire ) un billet,

ne  didicisse juvet.

pour te faire regretter d’avoir appris ( à écrire).

Quid ,

Quoi, ( = que se passera-t-il)

cum poscit munera libo,

quand elle  te réclamera des cadeaux par un gâteau (=en te préparant un gâteau)

quasi natali

comme si  c’était ton  anniversaire,

et nascitur illa

et qu’elle le fait naître

 quotiens  opus est sibi ?

toutes les fois qu’elle en aura besoin ? 

quid,

quoi, ( que se produira-t-il )

cum plorat,

quand elle pleurera

mendaci damno maestissima

très affligée d’un préjudice  trompeur,

elapsusque  fingitur lapis

et  qu’ une pierre précieuse  est soi-disant tombée

cava aure ?

du creux de son oreille ?

multa rogant reddenda dari,

Elles ( les femmes) demandent que leur soient données des choses qu’elles rendront,

data reddere nolunt :

ce qu’on leur a donné, elles ne veulent pas le rendre :

perdis,

tu ( le)perds ,

et in damno gratia nulla tuo.

et aucune reconnaissance pour ton préjudice (ce que tu auras perdu).

Non mihi sint satis,

Non vraiment ne me suffiraient pas,

ut persequar

pour poursuivre ( = si je voulais continuer à énumérer)

artes sacrilegas meretricum

les artifices abominables des courtisanes,

ora decem

dix bouches

cum totidem linguis

 avec autant de  langues!

 

Les artifices féminins

Livre III, vers 261-280.

Page 132.

 

1- Juxtalinéaire/ Séquence 1.

Rara tamen mendo facies caret;

Cependant un visage exempt de défaut est rare;

occule mendas,

cache ces défauts.

quaque  potes,

Et autant que possible,

vitium corporis abde tui.

dissimule une imperfection de ton corps.

Si brevis es,

Si tu es petite,

sedeas,

assieds-ti toi!

ne stans

de peur que debout,

videare sedere,

tu sembles assise,

inque tuo  toro

et sur ton lit,

jaceas quantulacumque;

étends-toi, si petite sois-tu

hic quoque,

même là,

ne possit fieri mensura

pour quon ne puisse juger de ta taille,

cubantis,

( quand tu es ) couchée,

lateant fac tibi pedes

fais en sorte que tes pieds soient cachés

injecta veste.

dun vêtement jeté (sur eux).

Quae nimium gracilis

que ton corps trop gracilr

sumat,

shabille

pleno velamina filo,

de vêtements de tissus épais.

et laxus amictus eat

et quun manteau ample pende

ex umeris;

de tes épaules!

pallida,

Que la  pâle,

tangat sua corpora

vêtisse son corps

purpureis virgis.

de rayures pourpres.

Nigrior ,

Trop brune,

confuge

réfugie-toi

ad opem Phariae vestis.

dans le secours dun tissu de Pharos..

Pes malus

Un vilain pied

semper celetur

doit toujours se cacher

in nivea aluta.

dans une chaussure blanche.

Nec resolve

Nenlève pas

arida crura

à tes jambes sèches

vinclis suis.

leurs lanières.

Conveniunt terues analeptrides

De minces épaulettes conviennent

scapulis altis;

à des épaules saillantes.

Circa fascia eat

Quune bandelette ceigne

angustum pecus.

une poitrine étroite.

Exiguo signet gestu

Quelle accompagne dun petit geste

quodcumque loquetur,

tout ce qui sera dit,

cui  digiti pingues erit,

celle qui aura de gros doigts,

et scaber unguis;

et des ongles peu polis;

cui gravis oris odor

celle qui a une haleine forte,

numquam jejuna loquatur

ne doit jamais parler à jeun

et semper distet spatio

et toujours se tenir à distance

ab ore viri.

du visage de lhomme ( à qui elle sadresse).

Si dens tibi niger

Si tu as des dents noires,

aut ingens,

ou trop longues,

aut non erit ordine natus,

ou si elles ne sont pas bien rangées,

maxima damna feres,

tu te feras énormément de tort,

ridendo.

en riant.

 

2- Séquence 2: Eloge du maquillage livre III.

Texyte latin page 128 /Traduction page 208.

Vers 199-?

 

Scitis et

Vous savez aussi

quaerere candorem

rechercher  léclat ( du teint)

inducta creta:

en appliquant du fard ( le fard ayant été appliqué):

quae vero non rubet

celle qui ne rougit pas

sanguine,

par le sang (= celle que le sang ne fait pas rougir)

arte rubet.

rougit par lartifice. ( = rougit artificiellement)

Arte repletis

(cest ) artificiellement ( que) vous savez combler

supercilii confinia nuda,

l’intervalle de peau nue entre vos sourcils,

parvaque aluta  velat

et une petite mouche voile

sinceras genas.

vos joues sans fard. ( 202)

        :

   

Partager cette page

Repost 0