Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
"NAVIGARE NECESSE EST"

Carpe diem d'Horace à Ovide

 

OVIDE, L'Art d'Aimer

 « Carpe diem » Livre III, vers 57 à 88

 

Dum facit ingenium,     

 Tandis que Vénus me donne de l'esprit,

petite hinc praecepta,   

 venez chercher ici les leçons,

puellae                         

  jeunes filles,

quas pudor                     

que la pudeur

et leges,                       

  les lois

et sua jura sinunt.        

 et leur condition autorisent ( à le faire). 

Jam nunc,                    

 A présent désormais,

memores estote         

   souvenez-vous

venturae senectae :      

de la vieillesse à venir:

sic nullum tempus       

 Ainsi aucun moment

vobis abibit iners.       

  ne sera laissé stérile ( vacant) par vous.

Dum licet,                 

    pendant que vous le pouvez,

et vernos etiamnum editis annos,

 et que vous vivez encore des années printanières,

 ludite :                          

amusez-vous!

eunt anni                     

 les années s'en vont

more fluentis aquae ;   

comme une eau qui s'écoule;

nec quae praeteriit unda,

ni l'onde qui a passé,

iterum revocabitur          

 ne remontera ( jusqu'à sa source) une seconde fois,

nec quae praeteriit hora  

  ni l'heure qui a passé

 redire potest.              

 ne peut revenir.

Utendum est aetate :   

Il faut profiter de son âge :

cito pede labitur aetas,

d'un pied rapide cet âge fuit,

nec bona tam sequitur,

et un âge aussi heureux ne suit pas, ( et l'âge qui suit n'est pas aussi heureux)

quam bona prima fuit.

que fut le précédent.

Hos  ego frutices      

  Moi, ces buissons

qui canent,                  

qui blanchissent,

  violaria  vidi :           

 je les ai vus parterres de violettes:

hac  de  spina             

de ces épines,

mihi… grata  corona  data  est.

 une agréable couronne m'a été fournie.

Tempus  erit,           

 Le temps viendra,

quo  tu,                   

 où toi,

quae  nunc  excludis  amantes,

qui aujourd'hui ne laisses pas entrer tes amoureux ,

frigida  anus vieille

femme glacée de froid, ( = vieille femme abandonnée)

deserta  nocte  jacebis,

tu seras couchée dans la nuit abandonnée (=  dans la nuit froide)

nec  tua …frangetur…janua

 et ta porte ne sera pas brisée

nocturna  rixa,

 dans une querelle nocturne,

nec  invenies mane

et le matin tu ne trouveras pas

 sparsa  limina  rosa.

ton seuil jonché de roses.

Quam  cito

Si rapidement

( me  miserum !)

(pauvre de moi ! ) 

laxantur  corpora  rugis,

la peau se relâche en rides

et  perit  qui  fuit  color

et disparaît ce qui fut le teint

in  nitido  ore.

dans un visage resplendissant.

Quasque … canas…juras

Et ces cheveux blancs que tu jurais

fuisse  tibi  a  virgine,

avoir quand tu étais jeune fille,

spargentur  subito …comae

ta chevelure soudain en sera couverte

per  caput  omne.

sur toute ta tête.

Anguibus  exuitur  vetustas

Les serpents se dépouillent de leur vieillesse

tenui  cum  pelle,

avec leur mince peau

nec…cornua jacta

et leurs bois qui tombent, 

faciunt  cervos…senes :

ne rendent pas les cerfs vieux: ( = les cerfs ne sont pas vieux parce que leurs bois tombent)

nostra  sine  auxilio  fugiunt  bona ;

Mais nos avantages s'enfuient sans recours;

carpite  florem,

cueillez la fleur,

qui,

qui, (= parce que)

nisi  carptus  erit,

si elle n'est pas cueillie,

turpiter  ipse  cadet

tombera d'elle-même, de façon hideuse.

Adde  quod

Ajoute à cela que, (=de plus)

et   partus  faciunt  seniora

les enfantements aussi font vieillir plus vite 

juventae  tempora :

le temps de la jeunesse:

senescit ager,

un champ vieillit

continua messe.

des moissons répétées.

Latmius   Endymion  non  est  tibi,

Endymion du Latmos n'est pas pour toi, 

Luna,

Lune,

rubori,

objet de honte, (= tu n'as pas à avoir honte de ) 

nec  Cephalus  praeda  pudenda ( est)

et Céphale ne doit pas être une conquête honteuse

roseae deae.

pour la déesse aux doigts de rose.

Ut  Veneri,

Comme à Vénus,

donetur  Adonis

est donné Adonis,

quem  luget  adhuc :

qu'elle pleure encore: 

unde  habet  Aenean  Harmoniamque  suos ?

D'où lui viennent Enée et Harmonie ses enfants ? 

ite  per  exemplum.. .dearum,

Suivez l'exemple des déesses,

genus  O  mortale,

ô mortelles !

gaudia  nec  vestra  negate !

et ne refusez pas les joies que vous pouvez donner ( =vos appâts) !

 

180px-Yvoire cadran solaire

 « Carpe diem » Livre III, vers 57 à 88. 

 

Commentaire du texte :

Vers 57 à 88 pages 119-120.

 

Intro :

Livre III.

Cette fois Ovide le « magister amoris » s’adresse aux jeunes filles, précautions / il s’agit d’inviter les jeunes filles libres à profiter de leur jeunesse, et des occasions que leur fournit l’amour. Jeunes fille émancipées donc, qui ont droit à l’égalité des sexes dans le domaine amoureux.

Le carpe diem vient d’Horace ; thème hédoniste car Epicurisme n’invite pas à la jouissance mais à vivre l’instant dans un ascétisme.

 

Axe 1 : Le maître s’adresse cette fois aux jeunes filles.

A-    Comment se présente-t-il ?

C’est l’ingenium qui parle, « dum facit ingenium » vers 57. Métonymie. Le ton change car il s’dresse cette fois à un nouveau destinataire, féminin. (Un homme à de jeunes filles, et non plus complicité d’homme à homme !)

Il se présente au vers 67 : «  hos ego. vidi ». Se met en scène. (Expérience)

 

B-    Destinataire : une catégorie de femmes :

-         1- puellae : champ lexical de l’âge / jeunesse : «  puellae quas pudor et leges et sua jura sinunt. » il s’agit des « jeunes filles », non mariées. La « puella » est une jeune fille dans la fleur de l’âge, associée au printemps «  vernos annos »et « aetate » âge = jeunesse au vers 65. aussi le terme de «  virgine » 75 ( jeune fille vierge)

-          Seules les affranchies et les courtisanes peuvent bénéficier de son enseignement. Il ne s’agit pas de dévoyer les matrones, épouses et citoyennes qui n’avaient pas la liberté d’aimer (époque augustéenne).

-         Ovide prend donc des précautions pour ne pas être accusé de débauchage ! (liaisons dangereuses !

 

Axe 2 : Une argumentation poétique basée sur le motif de la fuite du temps :

A-   Deux portraits antagonistes : la jeune fille et la vieille femme : nombreux parallélismes. Elle s’oppose à « anus », la vieille femme : « frigida anus » (hypallage) vers 70, « senectae » au vers 59 et « vetustas », vers 77, « senes » vers 78. «  seniora juventae tempora senescit » 82. Invitation donc dans cette opposition : puella/ anus, à profiter de sa jeunesse : « Ludite ! » 62. et « Carpite » 79 . « Ite » 87. sur le mode injonctif propre à l’Art d’aimer

Spectre de la « frigida anus » (ou « deserta » avec l’hypallage) il s’agit pour Ovide de faire peur aux jeunes filles hésitantes ! Si elles refusent, elles seront condamnées aux regrets et à la solitude.

Une opposition entre beauté et décrépitude : « color…in nitido » le teint, (74) « canas » cheveux blancs (75), et rides : laxantur corpora rugis » (73).

Il s’agit donc par ces procédés réalistes, de brandir le spectre de la vieillesse pour faire peur aux jeunes filles . (projection de ce qu’elles deviendront).

A-    Argument d’autorité :

Exemplum des déesses, vers 83-88. «  ite per exemplum, genus o mortale, dearum », vers 87.

Adresses à Luna, la lune et allusion à son amant Endymion, à Aurore et son époux Céphale, à Vénus et son amant Adonis, à sa procréation héroïque (Enée) avec le mortel Anchise. Ces déesses ont su profiter de la vie et de l’amour.

B-    Invitation à s’abandonner aux hommes qui les aiment : dernier distique, à la fin du passage retenu : «  gaudia nec cupidis vestra negate viris » (repérez l’anastrophe, procédé poétique selon le schéma : 3-1-5-4-2-6. (vers 88), qui permet de mettre en avant « Gaudia », l’exaltation des sens.

Ovide rassure les femmes dans la suite du texte en leur expliquant qu’elles ne perdront rien à se donner à un homme. (HT)

 

Axe 3 : Carpe diem !

L’Enchaînement de métaphores pour persuader : créent une forte impression.

A-    La fuite du temps et l’eau qui coule :

«  fluentis aquae » vers 65. cf. ; Héraclite (grec) « Tout coule ! » (Pantha rheï !)

Comparaison Tps / Eau renforcée par le // de construction entre le vers 63 et 64. «  Nec quae / anaphore, deux fois, et « praeteriit » (2X) en écho. Unda / Hora ( deux syllabes), puis deux synonymes : «  nec revocabitur » et «  nec redire ».

B-    Femme / fleur : «  carpite » et «  carptus erit », vers 79-80.

Lexique : rose ou églantine ? « violaria », « spina », « rosa »,  « florem »,

      Continuation de la métaphore : le champ « continua messe senescit ager »

C-    la femme n’est pas un animal :

Evocation des mues : « tenui cum pelle » pour les serpents, et « cornua jacta » pour les cervidés. Vers 77-78.

La vieillesse pour la femme est irréversible «  turpiter ipse cadet » vers 80.

 

CCL : texte éloquent car fidèle au thème de prédilection d’Ovide, fidèle à la conception des plaisirs que procurent les jeux amoureux, de la jeunesse. Dimension philosophique hédoniste : thème de la fuite du temps (topos emprunté à Horace).

Renouvellement d'un thème au service de l'Art d'aimer !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Partager cette page

Repost 0