Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
"NAVIGARE NECESSE EST"

Articles récents

Ma petite bibliothèque grecque moderne...

29 Mars 2010 , Rédigé par Glaukopis Athéna


51N81X8ANVL SS500

Les petites filles et la mort", "Le sarcophage", "Trois été", "La Septième dépouille"...
Kavvadias, Kazantzakis, Fakinou, Ioànnou, Iannis Ristos, Papadiamantis..."
Le détail des romans grecs et poésie de ma bibliothèque sont sur ce lien :

http://blog-genev.mb-onlyone.over-blog.com/article-ma-petite-bibliotheque-gecque-moderne-47529786.html

bonne lecture !

Lire la suite

Αχ Ελλάδα Σ'αγαπώ ! Grèce, je t'aime !

5 Mars 2010 , Rédigé par Glaukopis Athéna





P8010267.JPG Les sept fontaines d'Aigiôn et le platane de Pausanias pour mon été grec !






Η πιο γλυκιά πατρίδα
είναι η καρδιά
Οδυσσέα γύρνα κοντά μου
που τ' άγια χώματα της
πόνος και χαρά

Κάθε ένας είναι ένας
που σύνορο πονά
κι εγώ είμαι ένας κανένας
που σας σεργιανά

La plus douce patrie
c'est le cœur
- Ulysse reviens près de moi -
coeur dont les terres saintes
sont la peine  et  la joie

Chacun est seul
dans les frontières de sa peine
et moi, je suis simplement  quelqu’un
qui vous emmène faire une promenade. ( Traduction Geneviève Moreau-Bucherie)


Nikos Papazoglou.

"ah Ellada s'agapo" (M. Rasoulis/V. Alagianni)

sur ce lien, les paroles grecques, françaises et anglaises de la totalité de cette chanson.
124P84N9G
Lire la suite

Hier à Sousse... à Dougga à El Jem, hier à Kairouan : carnet de voyage

5 Février 2010 , Rédigé par athéna


Carnet de notre voyage scolaire culturel en Tunisie, et les trésors rapportés de l'antique Méditerranée !

Des photos vivantes et insolites pour comencer, les Antiquités c'est en face,  mais en album avec diaporama ! Laissez vos commentaires , quelqu'un a déjà commencé !

ACTION !

 

 Notre guide Raouf dit " Sidi-Raouf" professeur d'histoire, guide, chanteur, danseur et...sidi , le meilleur de toute l'Afrique !

  Il paraît que c'est un tapis volant en soie...
 Nathalie et Denis dans le souk de Sousse, devant les paniers de mariées...

 Des insolites prises sur le vif :


 Le bus s'arrête sur le bas-côté de la route pour marchander avec un jeune Tunisien sur son âne, des oeufs de poules,  des "vrais", qui viennent du bled !
Mais le jeune homme ne l'entend pas ainsi, déconvenue !


Une chaîne de restaurants à El Jem ?

 

P4160216.jpg

 Musée du bonheur !
.
 ...Mais aussi, Hannibal tour, Téléphonie Elissa,  rue Sophonisbe...



El Jem, archéologie au présent !

 Une armada de "Pigeots" 404 , 40 ans d'âge !

Et pour finir non pas "un tramway nommé Désir", mais " Un avion nommé Didon !" ça ne s'invente pas !

 

Photos de Geneviève MB.

 

Lire la suite

Erasme, Adages : il ne faut pas titiller un ours aux narines fumantes!

5 Janvier 2010 , Rédigé par athéna


Erasme a écrit en latin,à Venise, trois mille Adages savoureux sous le titre de "Chiliades Adagiorum". Les publications s'étalent entre l’édition de Bâle de 1515 (B) et les éditions C (1517/1518), D (1520) et E (1523), avec des ajouts comme Montaigne le faisait dans ses Essais.
 
hans-holbein-02.jpg
Hans Holbein, portrait d'Erasme.

Sous l'égide de Jean-Christophe Saladin, nous sommes une bonne trentaine de traducteurs en collégialité, des "Adagiomanes", ou "Adagiophiles". Une belle expérience, un texte savant et drôle à la fois, dans l'esprit brillant de la Renaissance, une mine d'or de références sur des textes classiques de la littérature grecque et latine, Plutarque, Cicéron, Martial, Plaute, Aristophane... mais aussi des découverters étonnantes sur des auteurs mineurs aux noms évocateurs, des textes inconnus, des fragments de Timée de Taormine, des écrits d'Eustathe de Thessalonique, d'Etienne de Byzance, ou encore de Grégoire de Naziance...

On retrouve sous la plume d'Erasme la matière des fables,non seulement celles d'Esope ou de Phèdre qu'il cite , mais celles à venir de La Fontaine : lions, rats, poissons torpilles, mouches, thons défilent dans une revue naturaliste et moraliste, à la fois crue et raffinée, un pur bonheur !

Pour vous donner une idée de cette oeuvre encore inédite, mais à paraître bientôt aux Belles Lettres, voici le texte latin d'un adage de la centurie que j'ai traduite, 2401-2500, dont le texte initial s'intitule " Le rire sardonique".

On savait déjà qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours ...", mais dans l'adage qui suit , le proverbe nous dit : " fumantem nasum ursi tentaveris" , il ne faut pas titiller l'ours aux narine fumantes, en quelque sorte, il ne faut pas chercher la bagarre , ou la cogne, ou les poux ...
 

III, V, 2467

Fumantem nasum ursi ne tentaveris

 

Proverbii speciem habet et illud apud Martialem* :

 

                     Rabido nec perditus ore

Fumantem nasum vivi tentaveris ursi.

Sit placidus licet et lambat digitoque manusque,

Si dolor et bilis, si justa coegerit ira,

Ursus erit, vacua  dentes in pelle fatiges.

 

Admonet non esse tentandos, qui possint nocere. Consimili modo Synesius mordacem et nociturum ; hac parte corporis icta potissimum ursos iritari docent bestiarii. ERASME.


* traduction de la référence à Martial :
        "Et ne va pas, dans un accès de rage, l’écume aux lèvres,

Toucher les narines fumantes d’un ours bien vivant.

Qu’il soit tranquille et lèche les doigts et les mains,

Si la douleur, la bile ou une juste colère l’emportent,

Ours il sera. Émousse tes dents sur une peau vide."  


Martial, Epigrammes VI.64.27-31
. Traduction Geneviève Moreau-Bucherie.


Voir aussi le forum créé par JC. Saladin : http://adagio.forumactif.net/  

notice_c.jpg
Lire la suite

Séléné, ou Les Mystères de la Lune

22 Novembre 2009 , Rédigé par athéna


 Séléné entourée des Dioscures Castor et Pollux, Musée du Louvre.

selene4931.jpg Séléné et son amant Endymion : " Quae singula in ea deprehendit hominum primus Endymion. ob id amor ejus fama traditur." Pline l'Ancien, Histoire naturelle, II,6, 12-14.

Texte, juxtalinéaires et commentaires en face dans la rubrique " Au cours du cours de latin", Les mystères de la lune ....

Et une vidéo " le soleil a rendez-vous avec la lune"
Lire la suite

"La maison des tapis de pierre" à Ravenne...

29 Septembre 2009 , Rédigé par athéna



J'ai fait un beau voyage cet été en terre romaine, à Ravenne, et j'ai rapporté un trésor de mosaïques pré-chrétiennes, à découvrir en face dans l'album. "La maison des tapis de pierre" est à couper le souffle, elle m'a rappelé en moins polychrome, celle de la Villa Casale à Piazza Armerina ( Sicile).
Lire la suite

Marc Aurèle aux Belles Lettres .

18 Juin 2009 , Rédigé par athéna

  Textes réunis et commentés par Paméla Ramos, éditions Belles Lettres.

De Marc-Aurèle (121-180) l'Histoire retient surtout l'empereur philosophe, opposant bonté, raison et tempérance aux troubles d'un empire chancelant.
Fils adoptif d’Antonin le Pieux, fort d'une solide éducation, il prend le pouvoir tardivement, non sans appréhension. Partisan du peuple et du Sénat, il affrontera avec patience et endurance malgré une santé précaire, les prémisses des invasions barbares. Il subira la grande peste de 167, l'épreuve du partage du pouvoir, la trahison de son général Cassius, et le fanatisme chrétien, vivace et encore neuf.
Solitaire écrivant ses Pensées les soirs de campagne, Marc Aurèle ne renoncera jamais à la philosophie comme remède, comme lien universel ne souffrant aucune frontière, poursuivant un idéal d’unification des peuples en une Cité commune, régie par la raison.
Raillé par ses détracteurs pour son manque de dureté et de vigueur, encensé par son entourage pour ses qualités humaines exceptionnelles, il laissera à l’Empire romain un fils tyrannique et violent, Commode, qui s’empressera de piétiner les principes de son père.
L'Histoire auguste, Dion Cassius, Fronton, Eusèbe de Césarée ou encore Aurélius Victor, témoins et historiens antiques, nous dévoilent qui fut véritablement Marc Aurèle, entre pouvoir et réflexion.


 Statue équestre de Marc Aurèle, place du Capitole à Rome.
Lire la suite

THUBURBO MAJUS, Dossier réalisé par Marine et Fanny .

15 Juin 2009 , Rédigé par athéna

 C'est dans les Pages / Voyage en Tunisie Romaine, juste en face ...
Un dossier créatif et bien documenté à la fois,  qui imagine la même visite que la nôtre , mais par deux romains fictifs d'Afrique, à Thuburbo Majus, il y a de cela pas mal de temps...en 318 après J.C, et Carthage était déjà détruite...

Lire la suite

Le groupe des terminales à Dougga, Tunisie.

15 Mai 2009 , Rédigé par athéna

Lire la suite

Une étape, une photo de l'Africa !

21 Avril 2009 , Rédigé par athéna

 A Kairouan...


 A Thuburbo Majus...

 A Dougga...

 A El Jem...

 A Carthage...

Et pour finir dans un autre style...à Sidi-Bou-Saïd.



Photos de Geneviève MB.
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>