Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
"NAVIGARE NECESSE EST"

Le prix Jacqueline de Romilly , une belle arnaque?

28 Novembre 2011 , Rédigé par Glaukopis Athéna

 

Dimanche 27 novembre 2011727/11/Nov/201108:16

Si Romillia hoc videret, rotaretur in sepulcro !

 

DIES IRAE !!! Le ministère crée le Prix Jacqueline de Romilly « pour valoriser les initiatives pédagogiques innovantes en langues et cultures de l'Antiquité ». Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 12 février 2012.


La suite de cette belle histoire sur Eduscol,

http://eduscol.education.fr/cid58430/lancement-du-prix-jacqueline-de-romilly.html

 


PROH PUDOR! EHEU EHEU !!! D'une main, on crée un prix-gadget, et de l'autre on sabote le CAPES de lettres class, on supprime des postes, on ferme des options, on rogne sur les horaires de langues anciennes.

Pour les enseignants de lettres class le signal est clair : que les ceusses qui veulent encore jouer au latin et au grec se présentent au Concours Lépine et bricolent en TICE. Pédagogisez moderne ou crevez.

Le ministère devrait avoir HONTE -- mais cela fait longtemps que la vergogne n'est plus au programme NON PLUS.

Une seule réponse, et qui remonte, comme disent mes étudiants, à la plus haute Antiquité : un medius honoris causa

Non mais. Il y a des moments où, devant tant d'obscénité, on se dit que c'est la seule riposte envisageable. Du reste, la réaction de Platon ne s'est pas fait attendre...


Platon doigt


 Françoise Guichard :  http://leblogdelapresidente.over-blog.com/article-si-romillia-hoc-videret-rotaretur-in-sepulcro-90167015.html 

Les réactions : http://www.fabula.org/actualites/une-reaction-a-la-creation-d-un-prix-jacqueline-de-romilly-par_48059.php   

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Dona Swann 06/07/2015 18:47

Obscène, bien sûr. :-(

Dona Swann 25/03/2012 14:35


C'est en effet assez obcène. Mais il est certain que l'on soigne beaucoup la devanture depuis des années : il suffit de voir les sujets du baccalauréat et les programmes, assez honorables, voire
ambitieux... avec dans les coulisses si peu d'heures et dans de telles conditions qu'il ne reste plus - toujours en coulisses - qu'à sommer les examinateurs de laisser passer des énormités ou à
les rappeler à l'ordre si leurs moyennes sont trop basses.