Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
"NAVIGARE NECESSE EST"

CAVE CANEM ! textes et mosaïques .

25 Mai 2010 , Rédigé par Glaukopis Athéna

poete3

 

Satiricon, Pétrone, chapitre 29. ( Editions Guillaume Budé)

Ceterum ego dum omnia stupeo, paene resupinatus crura mea fregi. Ad sinistram enim intrantibus non longe ab ostiarii cella canis ingens, catena vinctus, in pariete erat pictus superque quadrata littera scriptum : CAVE CANEM. et collegae quidem mei riserunt...

 

Tandis que je m'extasiais sur tout ce luxe, je manquai tomber à la renverse et me casser les jambes. En effet, à gauche, non loin de la loge du portier, était peint sur le mur un énorme chien enchaîné surmonté de cette inscription en lettres capitales : ATTENTION AU CHIEN . Mes compagnons s'esclaffèrent... Trad. Géraldine Puccini, Arléa)

 

Archéologie : Maison du poète tragique à Pompéi :

 

L'entrée de la maison est précédée d'un pavement en brique pilée orné de grandes tesselles en travertin, et la porte devait être à double battant, si l'on en croit les traces laissées dans le sol Le long vestibule était décoré d'une plinthe rouge surmontée de panneaux sur fond jaune ; ils étaient divisés par des cadres présentant une fausse barrière en bois et un cadélabre sur fond blanc Une mosaïque blanche parsemée de grandes tesselles noires, et cernée par une double bordure noire, constituait le pavement Ensuite, figurait l'image d'un chien noir, presque grandeur nature, avec tous les détails (yeux, collier et chaîne) finement reproduits en tesselles polychromes Sous le chien, on peut lire une inscription en tesselles noires sur fond blanc : "cave canem" (attention au chien) La mosaïque de la partie antérieure du vestibule montre un chien en laisse au premier plan, on peut lire "Cave Canem" (attention au chien).

602px-Cave_canem.jpg Un autre chien à Pompéi, même si la mention CAVE CANEM n'apparaît pas. ( Musée archéologique de Naples)

Lire la suite

carpe diem !

22 Mai 2010 , Rédigé par Glaukopis Athéna

180px-Yvoire_cadran_solaire.jpg 

 

Tu ne quaesieris ( scire nefas) quem mihi, quem tibi

Finem di dederint, Leuconoe,nec Babylonios

Temptaris numeros. Ut melius quicquid erit pati !

Seu pluris hiemes seu tribuit Juppiter ultimam,

Quae nunc oppositis debilitat pumicibus mare

Tyrrhenum, sapias, vina liques et spatio brevi

Spem longas reseces. Dum loquimur, fugerit invida

Aetas : carpe diem, quam minimum credula postero.

 

Horace, Odes, I, 11,

À Leuconoé.

 

Ne cherche point _ fatal secret_ pour toi, pour moi

Quels desseins ont les dieux, Leuconoé ; oublie

Les nombres chaldéens : mieux vaut subir le Sort !

Zeus t’accorde plusieurs hivers ou le dernier

Qui lors brise aux rochers la mer Tyrrhénienne,

Sois sage, clarifie le vin, et coupe court

Aux longs espoirs de vie ; nous parlons, le temps fuit,

Jaloux ; cueille le jour sans croire au lendemain.

 

Traduction de Henri Tournier.

 

 

 

 

Lire la suite

Poèmes de sappho de Mytilène et images de la Grèce antique : Angélique Ionatos

17 Mai 2010 , Rédigé par Glaukopis Athéna

 

 

 Sur ce lien : http://www.youtube.com/watch?v=iODjL8z-hSc&feature=related

ΣΑΠΦΩ, ΘΕΛΩ ΤΙ Τ΄ ΕΙΠΗΝ - Thelo ti t'ipin

Poème de SapphoΣΑΠΦΩ, ΘΕΛΩ ΤΙ Τ΄ ΕΙΠΗΝ - Thelo ti t'ipin
chanté par AngéliqUE IONATOS et illustré par

 des peintures et fresques de l'Antiquité grecque et romaine, mosaïques et peintures de vases grecs ! une merveille !

 

Lire la suite

tango en grec ancien !

4 Mai 2010 , Rédigé par Glaukopis Athéna

Le tango mnémotechnique, explique Angélique Ionatos, est une création de Katerina Fotinaki, qui, avant de devenir chanteuse professionnelle, enseignait le grec ancien. Elle avait donc créé un morceau pour permettre à ses élèves de retenir les pronoms personnels. Il s'agit donc d'un tango en grec ancien.... si ça vous chante, écoutez !

Lire la suite